Aurore boréale blanche

Les couleurs des aurores boréales varient selon plusieurs critères

  • la composition des gaz qui se trouvent dans l’atmosphère terrestre
  • l’altitude à laquelle se forment les aurores
  • la densité de l’atmosphère
  • la quantité d’énergie en cause

Voici les couleurs d’aurore les plus fréquentes avec leur cause

Vert : Les aurores vertes sont celles qu’on voit le plus souvent. Elles se produisent lorsque des particules chargées entrent en collision avec des molécules d’oxygène se trouvant entre 100 et 300 km d’altitude.
Rose et rouge foncé : À l’occasion, il se peut que l’extrémité inférieure de l’aurore soit teintée de rose ou de rouge foncé. Ce phénomène est dû à la présence de molécules d’azote, à environ 100 km de hauteur.
Rouge : Un peu plus haut dans l’atmosphère (c’est-à-dire entre 300 et 400 km d’altitude), les collisions avec les atomes d’oxygène produisent des aurores rouges.
Bleu et mauve : Enfin, les molécules d’hydrogène et d’hélium peuvent produire des aurores bleues et mauves. Ces teintes sont toutefois difficiles à percevoir à l’œil nu puisqu’elles se démarquent difficilement du noir du ciel nocturne.

Photos aurores boréales blanches en Finlande

Aurore blanche en Finlande 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.